Daniel
Lauret

Daniel Lauret naît le 19 décembre 1949 à Pîton Saint-Leu (Réunion). Il grandit à la Chaloupe Saint-Leu. Après des études secondaires au Lycée Leconte de Lisle (dans les locaux de l'ancien lycée colonial), il est reçu au concours d'entrée à l'École Normale d'instituteurs de Saint-Denis. Il fait partie de la première promotion d'étudiants à s'inscrire en Lettres à la Réunion, au Centre Universitaire nouvellement créé (1968).
Après une formation de professeur de Collège en Lettres-Anglais, c'est à l'Université des Lettres et Sciences Humaines d'Aix-en-Provence qu'il poursuit son cursus : licence, maîtrise, CAPES de Lettres Modernes et doctorat en Études Créoles.
Daniel Lauret enseigne quatre années au collège (à Saint-Benoit et Sainte-Clotilde). Après une année de formation à Paris (Auteuil), il est nommé à l'École Normale de Saint-Denis – bientôt transformée en IUFM (Institut Universitaire de Formation des Maîtres) – pour y enseigner, jusqu'en 2004, la didactique du français et du créole.

L’auteur consacre désormais la majeure partie de son temps à son travail de conteur et d’écriture.

Publications littéraires
"Monsieur Oscar". Matoury (Guyane): Ibis Rouge, 2004.
Bastien, le narrateur en vacances chez son grand père a tout le temps de fureter dans le quartier et de surprendre le manège de sa jeune tante amoureuse de Rosario. Les tourtereaux pourraient se marier, vivre heureux et avoir beaucoup d’enfants mais comment vivre un conte de Blanche Nègre, sur fond de racisme ordinaire, dans le contexte postcolonial des années 50 ? « J'écris en français, dit l’auteur, mais le fonn 'kèr est créole ».


"Bob". Azalées Éditions, 2006.
Aux frontières de l’oral et de l’écrit, Bob est, par sa composition, un roman radiophonique, plus exactement un « Freedo-roman ». La grille hebdomadaire de radio Freedom est en effet le métier sur lequel l’auteur a tissé son ouvrage. Le récit met en scène une radio-réalité où la réalité dépasse la fiction puisque les personnages finissent par "entrer dans le poste" ». Ni essai « sur », ni plaidoyer « pour » ou « contre » Freedom, Bob n'est pas d’avantage une compilation de « morceaux choisis ». Bob est un roman, l'histoire de Marie et de son retour au pays natal. Une fille perdue, sur les traces d’un père... dû lui aussi. « Allo... Bobby ? ». Freedom le lui rendra-t-elle ?

"Raideur". Orphie, 2011.
Jeremy, le narrateur n’a pas fait le Grand Raid. Albatros exilé sur le sol par son handicap, il ne pourra jamais le faire. Cloué dans son fauteuil face à son clavier et à son écran il peut cependant écrire, il a besoin d’écrire. Pour réaliser le rêve de son père. Ses mots permettront-ils à Kristof de franchir la ligne d’arrivée, à l’extrême bout de la diagonale, dans l’au de-là d’une course brisée à Cilaos ?
Voilà le défi auquel ce conte fantastique nous convie. Raideur témoigne de la magie de l’écriture. Il dit « le pouvoir de la littérature de transformer les déficiences en possibilités ».

"Des nouvelles de La Chaloupe". Orphie, 2014
Le narrateur devenu grand a choisi La Chaloupe pour une traversée qui ne manque pas d’air. Le survol des paysages lui déroule des pages d’enfance. Le titre joue sur la polysémie du mot « nouvelle » dans une lettre à l’adresse du père absent. Le recueil restitue une tranche de vie, celle des années 60, avec l’humour tendre d’une écriture malicieuse. Il exprime la difficulté de faire le deuil de l’enfance, témoigne du racisme ordinaire dans une île devenue l’icône du «vivre ensemble », rappelle la misère d’une époque où le fonctionnariat représentait LA planche de salut, un radeau doré sur lequel le narrateur navigue jusqu’à Marseille, à la rencontre d’une France désenchantée.

"Couillonnades", Orphie, 2015
Ce 4eme roman pose de nouveau la question du père, une question déjà très présente dans l'œuvre de l'auteur. Maxime le narrateur rattrape le sien, in extremis, par les couilles. Il apprend que ce dernier n'était pas une image pieuse, un homme bien sous tout rapport, que la vie de Monsieur Propre cachait une partie honteuse. Pour en avoir le cœur net Maxime remet ses souvenirs en perspective et revisite le conte de Madame Gino au risque de faire perdre à cette dernière son statut de mère.


http://www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/paroles/lauret.html
Signaler un abus ou une erreur

Actualité

Rencontre littéraire : "La notion de merveilleux"

Le samedi 29 septembre à 10h à la médiathèque du Sud Sauvage de Saint-Joseph, dans le cadre du festival Paroles du Sud. Entrée libre.
Avec Sully Andoche, Anny Grondin, Jean-Bernard Ifanohiza, Daniel ...
>> Pique-nique conté, le 21 juillet
>> Duo BORANBOR
>> Duo Voix/guitare BORANBOR
>> Gigi Bigot, Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles
>> Le premier Marmit Zistoir de l'année !
Voir toutes les actualités
Voir tous les stages
www.koze-conte.com - Actualité du conte et de la littérature orale à l'île de La Réunion et dans l'Océan Indien

» ACCUEIL » CONTEURS » SPECTACLES » STAGES » ACTUALITÉS » AMIS » RESSOURCES » L'ASSOCIATION » CONTACT

Association Kozé Conté - Siège social : 35 Rés Les Pentes de La Source, 8 allée des Girasois, St Denis
Siret 484 715 404 00022 - Licence spectacle 3-1038184 - APE 9499Z

MENTIONS LÉGALES